Au fil des ans...



Le plan d'intendance dressé par Cotheret en 1786


Archives départementale : C35/7


Quelques points clés

Anciennement Sernin, puis Sarny, ancienne dépendance du diocèse de Sens
Domicile de Lazare Carnot au château de Presles, fin XVIIIe, et de ses descendants, dont Sadi Carnot, président de la République de 1881 à 1894.

Bibliographie

Notice historique de H. de Clercq, 1890(.zip) Téléchargez (102 ko)
Notice historique de H. de Clercq, 1890(.doc) Téléchargez (290 ko)
Notice historique de H. de Clercq, 1890(.pdf) Téléchargez (350 ko)

Monographie de M. Degorse, instituteur, 1899(.zip) Téléchargez (23 ko)
Monographie de M. Degorse, instituteur, 1899(.doc) Téléchargez (79 ko)
Monographie de M. Degorse, instituteur, 1899(.pdf) Téléchargez (87 ko)

Notice historique de l'abbé H. Hurlin , 1964(.zip) Téléchargez (39 ko)
Notice historique de l'abbé H. Hurlin , 1964(.doc) Téléchargez (110 ko)
Notice historique de l'abbé H. Hurlin , 1964(.pdf) Téléchargez (145 ko)

Il faut noter que la notice historique de H. de Clercq est le document le plus complet des trois. Il est annoté de commentaires de l'auteur ainsi que de ses sources bibliographiques. Les deux autres documents, principalement celui de l'Abbé Hurlin, sont des résumés du précédent, partiellement enrichis, mais sans citer les sources. Les ouvrages sont reproduits avec leur orthographe d'origine.



Les Allemands à La Ferté-Alais
1ere parution : 1871. Auteur : Me Millard, notaire à la Ferté-Alais,
Année de réédition 1995. Avant propos : Guy François président de la société savante de Cerny " 3 S "

Cette réédition d’un livre publié en 1871, écrit par Me Millard, notaire à la Ferté-Alais, dans un style proche des reporters de notre époque, retrace au jour le jour les misères vécues par les habitants du canton de la Ferté-Alais et de ses environs, pendant l’occupation prussienne. Cet ouvrage, dont l’avant propos est de Guy François président de la société savante de Cerny " 3 S ", est suivi des résultats de recherches effectuées, sur ces années dans les archives de Cerny.
En vente à la Maison de la Presse de la Ferté-Alais.

" Après la bataille de Sedan qui a eu lieu le premier septembre - 1870 - alors que l’armée allemande se dirigeait à marches forcées sur Paris - nous nous demandions dans notre petite ville de La Ferté-Alais - et c’était là notre préoccupation - si nous serions envahis par les ennemis.
Les uns prétendaient qu’ils ne dépasseraient pas la Seine ; les autres, au contraire, pensaient qu’étant rapprochés de Paris nous serions exposés à les voir venir de temps en temps dans nos contrées, pour y faire des réquisitions de vivres. Voilà, d’après ces derniers, ce qui devait nous arriver de plus fâcheux.
Qu’on était loin de prévoir les événements qui allaient se produire et nous accabler !
Des batailles sanglantes devaient se livrer sur les bords de la Loire ; et nous devions malheureusement en ressentir le contrecoup.
Notre ville devait être envahie et occupée par les Allemands pendant six mortels mois. Puis, considérée comme une étape, elle était appelée à nourrir et à loger de nombreux soldats de passage.
Quant à la population - indépendamment des charges matérielles énormes qu’elle devait avoir à supporter - aucune souffrance morale, aucune humiliation ne devait lui être épargnée.
Tel était l’avenir douloureux qui nous était réservé.
Aujourd’hui l’invasion allemande est, Dieu merci, un fait accompli, et nous sommes arrivés, espérons-le, aux termes de nos épreuves ; mais il nous restera de cette pénible époque le plus triste souvenir.
Tandis que ce souvenir est tout récent, - je vais essayer de retracer les faits et les incidents de toute nature qui se sont produits, pendant l’occupation, dans notre petite ville de La Ferté, ou qui peuvent intéresser notre localité.
En me livrant à ce travail - qui ne peut avoir qu’un intérêt historique purement local - je n’ai point d’autre prétention que celle de ne rien dire qui ne soit parfaitement exact. J’ai été du reste dans la situation de voir par moi-même la plus grande partie des choses que je me propose de raconter, et c’est là assurément la meilleure garantie d’exactitude que je puisse offrir. "
Le 1er juillet 1871.

TABLE DES MATIERES
  • Préface
  • Les Prussiens à Draveil
  • Les Prussiens à Cobeil
  • Combat et incendie de Dannemois
  • Les premiers Prussiens à La Ferté-Alais
  • Un détachement bavarois en logement
  • Le cornette Harsdorf
  • Première réquisition
  • Dragons bavarois de passage
  • Ulhans en logement
  • Un cavalier bavarois démonté au-dessus du Moulin-du-Gué
  • Explications demandées au sujet du cavalier démonté
  • Le lieutenant Artmann
  • Les hussards de la Mort en réquisition à domicile
  • Nos fusils de munitions emportés et brûlés à Ballancourt
  • Hussards de la Mort de passage
  • Un cavalier bavarois tué a. dessus du Moulin-du-Gué
  • Un dragon prussien tué à Champcueil
  • Assassinat d'un sieur, Guillaume Avril
  • Désagréments au sujet du cavalier bavarois tué.
    • Le maire et 3 conseillers municipaux arrêtés,
    • Menace de bombarder la ville,
    • 3,000 bavarois en logement,
    • Artillerie sur la place de la Gare
  • Payement d'une indemnité de guerre
  • Itteville est imposé d'une amende de guerre
  • Démission du maire et de l'adjoint
  • M. Bellard se met à 1a tête de l'administration du pays
  • Séjour d'un détachement bavarois
  • Proclamation du général bavarois de Tann
  • Landwehr prussienne en logement
  • Dragons à Montmirault
  • Assassinat d'un sieur Lemaire
  • Les Bavarois prennent Orléans
  • Soldats de passage en logement
  • Premier passage de prisonniers français
  • Nomination d'un préfet prussien à Versailles
  • Nous devions payer nos contributions aux Prussiens. La mairie devenait une sorte de sous-préfecture
  • Actes officiels prussiens
  • Ambulance à La Ferté-Alais
  • Voyage de MM. Bellard et Mercier à Versailles
  • Deuxième voyage MM. Bellard et Mercier à Versailles
  • Soldats bavarois en logement. – Trois soldats bavarois disparus
  • Il est établi un bureau de poste à la mairie
  • Soldats bavarois et prussiens en logement.
  • Démarche auprès du général Gotrch à Saint-Germain-Lez-Corbeil
  • Menace de représailles pour une somme de 6 francs
  • Combat de Beaune-la-Rolande
  • Garnison bavaroise
  • 1,500 bavarois en logement
  • Les allemands reprennent Orléans pour la deuxième fois
  • Le colonel Hayen. ; ses exigence
  • Séjour de trois compagnies de landwehr prussiennes
  • 9,000 soldats français prisonniers.
    • Leur séjour à La Ferté-Alais par un froid de 15 degrés
    • 3,000 prisonniers français passent la nuit en plein air
  • Les habitants des campagnes apportent des vivres pour les prisonniers
  • Dévouement plein d'humanité de la population de La Feté-Alais envers les prisonniers
  • Evasion d'un grand nombre de prisonniers
  • Nouveau convoi de prisonniers
  • Les Prussiens fêtent Noël
  • Le commandant d'étape Kimps
  • Nomination d'un administrateur provisoire
  • Soldats bavarois et brêmois en logement
  • La petite vérole à BaIlancourt
  • Documents officiels allemands
  • Payement de nos contributions directes et indirectes entre les mains des autorités allemandes
  • Dragons de la réserve en garnison
  • Réquisition de 3,000 clous de fer à cheval
  • Le commandant d'étape von Kampt
  • Le chemin de fer fonctionne pour le compte des Allemands
    • Les Prussiens décou vrent une cachette
    • Le commandant d'étape von Lyncker
    • Garnison de landwehr prussienne
    • Le capitaine Cognac
  • Nouveaux prisonniers français de passage
  • Fuite de prisonniers français. Les Prussiens s'en aperçoivent
  • Officiers de la garde mobile de la Mayenne
  • Canon français pris au Mans
  • Blessés prussiens
  • Communication au sujet des voies publiques
  • Violences et vol commis à Clercy par 3 soldats de la garnisson
  • Arrestation des 3 coupables. - Un auditeur pmssien ivre
  • Armistice et capitulation de Paris
  • Communication du commandant d'étape
  • Le maire de Marolles trouvé noyé dans l'Essonnes
  • Des sous-préfets sont nommés à Corbeil et à Etampes. Ces nominations sont annulées par l'autorité prussienne
  • Nomination d'une assemblé nationale
  • Disgrâce do capitaine Cognac
  • Une exécution militaire. Impôt de guerre
  • Le capitaine qui commande la compagnie d'exécution est de noblesse silésienne.
  • La ville est cernée de tous côtés
    • Affiche curieuse
    • Réunion et accord de tous les maires du canton
    • Menace indirecte de pillage
    • Voyage à Corbeil
    • Les maires sont prisonniers à la mairie
    • Nous payons 30,000 francs sur l'impôt de guerre
    • Milly paye la totalité de son impôt de guerre
    • Arrestation de MM. Bellard, Bieude et Millard et de tous les mares du canton
  • M. Langevin est emmené prisonnier par surprise
    • Ordre d'éclairer les fenêtres
    • La Ferté est illuminée comme en un jour de fête nationale
    • M. Le curé d'Auvers est arrêté et garotté
    • Violence du capitaine qui est ivre
    • Les maires souscrivent une lettre de change de 70,000 francs
    • <
  • Ce que nous a coûte l'exécution militaire
  • Voyage à Versailles, démarche auprès du préfet prussien
  • Signature des préliminaires de la paix
  • Les gardes mobiles du canton insultent u ne sentinelle prussienne
  • Communication du commandant d'étape
  • Départ de la garnison de landwehr prus sienne et des commandants de place et d'étape
  • Soldats de passage en logement
  • Visite d'un général et d'un colonel prussiens
  • Insurrection de Paris
  • Fin de l’occupation de notre ville
  • Ce qu'elle nous a coûté
  • Recherches dans les archives de Cerny.



Cerny et ses environs sous la Révolution
Année de parution : 1991 Auteur : Guy François président de la société savante de Cerny " 3 S " Préface : Xavier DUGOUIN

Les événements qui se sont déroulés à Cerny et dans ses environs entre 1789 et 1797 sont retracés dans cet ouvrage. L’histoire locale apparaît dans le contexte de l’histoire nationale. Fruit de deux années de recherches, ce livre constitue un élément important dans la connaissance de cette époque et de celle de notre région. Ce volume de 240 pages est agrémenté de gravures en couleur et en noir et blanc. Epuisé en librairie, il est consultable à la bibliothèque municipale de Cerny.

TABLE DES MATIERES
  • Préface de Xavier DUGOUIN
  • La France en 1789
  • La Grande Peur
  • La loi martiale contre les attroupements
  • Le temps des doléances
  • L'élection des députés cernois au bailliage d'Etampes
  • Discours du Roi à l'ouverture des Etats Généraux
  • La Formation des nouvelles municipalités
  • L'élection du premier Maire Cernois
  • Portrait de Thomas Ramé, 1er Maire
  • La Femme et le Notable
  • De la Province au Département
  • Le nouveau canton
  • La population du canton en 1790
  • Le rachat des droits féodaux
  • Etude démographique des 20 dernières années du XVIIIe siècle à CERNY
  • La Fête de la Fédération 14 Juillet 1790
  • Le projet de canal sur la Juine et sur l'Essonne
  • Les soucis de la Municipalité Cernoise
  • La déchristianisation
    • La déchirure : le serment à la constition civile du clergé
    • La dispersion des abbayes : la fin de l'abbaye de Villiers
    • L'élection de la Supérieure et de l'Econome
    • Les revenus de l'Abbaye
    • L'influence extérieure
    • La vente de biens de l'Eglise St-Pierre et St-Paul de Cerny
    • La fête de l'Etre Suprême à Cerny
    • Le calendrier républicain
  • La fuite du Roi
  • La vente des biens des émigrés cernois
  • L'enseignement
  • L'élection de l'instituteur
  • Des effets de la Révolution sur l'alphabétisation des cernois
  • L'effort de guerre
    • Le soldat de l'An II
    • La fabrication de la poudre
    • La poudrerie d'Essonnes
    • La levée de la cavalerie
    • Chaussures pour l'Armée
    • Espadrilles et cordages pour la marine
    • Voitures attelées pour les transports de paille et de foin etc
    • Félicitations à de jeunes patriotes
    • La fabrication des armes
    • Les réquisitions de l'An III
    • La chasse aux dissimulateurs et aux suspects
    • Les secours aux parents des volontaires
    • La réclamation des boulangers Fertois
  • Les avatars du citoyen Legrand de Chateaurouge
  • Recette révolutionnaire
  • Le gel des pommes de terre
  • Le serment des élus municipaux de l'An 111
  • La garde nationale cernoise
  • Un crime affreux, à Cerny, sous la Révolution
  • L'amour sous le Consulat
  • Le retour d'un émigré
  • La démarche des fermiers de Presles
  • Le vin de Cerny au coeur des préoccupations municipales
  • La Société populaire de La Ferté-Alais
  • Poids, Mesure et Monnaie de l'Ancien Régime
  • Recherche d'une "entente cordiale" sur les poids et mesures
  • Finances royales et finances républicaines
  • Le rétablissement du culte à Cerny
  • Les projets de réparation de l'Eglise. les ruses des Elus
  • Les mariés de l'An II
  • Lazare Carnot
  • Le costume à la fin du XVIIIe siècle
  • Le réactionnaire
  • Prescriptions médicales au début du XIXe siècle
  • Les siècles n'ont pas toujours cent ans
  • Références bibliographiques.



Cerny, son école de village
en 2002, par René Boinier, ancien directeur de l'école élémentaire de Cerny de 1962 à 1983 et ancien maire.
(en vente auprès de l'Amicale des écoles publiques au prix de 20 €)

"Ce petit opuscule, consacré à l'évolution de l'école de Cerny, a un triple but.

D'abord rendre un dernier hommage à Monsieur Degorse, instituteur local qui avait, comme tous les instituteurs de France, réalisé une monographie de la commune pour l'exposition universelle de 1900 à Paris.

Ensuite faire ressortir l'évolution de l'école élémentaire, au cours du vingtième siècle. Evolution extrêmement lente, après la création un tant soit peu laborieuse de l'école de fille en 1904. Et ce, jusqu'en 1957, date de la construction de la troisième classe à Cerny. Puis transformation fulgurante jusqu'à la situation actuelle.

Enfin essayer de montrer que la vie du village, dans son ensemble, suit exactement l'évolution du système scolaire. Vie calme, rurale, agricole pendant longtemps, puis vie du village dortoir en dernier lieu. Quelques portraits bien typés de personnages intervenant, de près ou de loin, dans la vie scolaire, émaillent ce petit texte sans prétention."